OEC #33 : On dénonce du lourd

Logo du One Eye Club

Oui, je sais on est lundi. Pourtant l’émission est dans la boite depuis longtemps, mais j’ai du faire un … Ok, on s’en fout.

Heureusement, l’alléchant programme de cet épisode vous fera oubliez ce triste retard, et je l’espère, vous poussera à l’endettement ou au vol.

On ne  vous veux que du bien au One Eye Club.

Lire

Les liens de la quinzaine :

Générique et jingles : Spanish Samba par Oursvince (Licence Creative Commons)

Vous trouvez que la pub pour mon frère n’est pas discrète ? Vous avez de meilleurs arguments qu’Alice ? Vous voulez inviter Tio à manger ? Dites-le sur le blog, sur I-Tunes, ou sur Facebook !

5 réflexions au sujet de « OEC #33 : On dénonce du lourd »

    1. Même pas peur ! On n’est pas encore d’accord avec Tio. J’aime le livre, mais je pense que tout ce qui est magazine, prépublication, feuilleton, gagne à être en numérique.

      En ce qui me concerne, il ne me manque que l’appareil pratique qui me permettra de lire dans mon lit 🙂

    1. Non seulement je ne connaissait pas, mais en plus ça à l’air super sympa.
      Et c’était déjà super jolie.

      Saloperie d’auteurs talentueux.

Laissez un commentaire !