OEC 81 : Sur le Terrain

OEC81_logoVous connaissez le proverbe sur les cordonniers ? Et bien c’est pareil pour le mixage, géré par One Eye Pied, qui pour le coup a un son tout pourri…

Que ça ne vous empêche pas d’écouter cet épisode plein de bonnes choses !

Lire

Chroniques

[2:30] Le Sauvage
Scénario : David Almond / Dessin – Couleur : Dave McKean
Genre : Introspection jeunesse
La phrase de Tio : Vengeance au deux visages
La phrase de Pié! : Horreur brute
La phrase d’Isaak : Lâcher la bride au Ça du Surmoi


[12:29] Porno Graphique
Scénario – Dessin : Nacho Casanova
Genre : Brêve de sexe
La phrase de Tio : Augmentation des BPM
La phrase de Pié! : Va et viens rythmée
La phrase d’Isaak : Trait sensuel


[22:32] Elles
Scénario – Dessin – Couleur : Frédéric Boilet
Genre : Carnet de sexe
La phrase de Tio : Une main sur le bouquin… et l’autre aussi
La phrase de Pié! : Rencontre sensuelle
La phrase d’Isaak : Fred Boilet de la femme fontaine… ou pas (sic)


[31:27] James Joyce, l’Homme de Dublin
Scénario – Dessin : Alfonso Zapico
Genre : Biographie littéraire
La phrase de Tio : Délire sous alcool
La phrase de Pié! : Du texte imagé


Anachronique n]16[41:04] Anachonique n°16
Auteurs : Anne-Lise Nalin, Ibi, Ginzo, Eate, Layla, Sway, Capitaine Line, Pastan, Silver,…
Genre : Fanzine patchwork
La phrase de Tio : Il est splendide ton chihuahua !
La phrase de Pié! : Bordel créatif
La phrase d’Isaak : Le retour du chihuahua anti-allergique


[46:40] La Ligue des Gentlemen Extraordinaires – Century 2009
Scénario : Alan Moore / Dessin : Kevin O’Neill / Couleur : Benedict Dimagmaliw
Genre : Hermaphrodite
La phrase de Tio : Mauvaise descente de LSD
La phrase de Pié! : Hermétisme hermétique
La phrase d’Isaak : Comment sauver le monde sous acide


SPLASH PAGE

[57:04] Le Club du Suicide
Scénario : Clément Baloup, d’après Robert Louis Stevenson / Dessin – Couleur : Eddy Vaccaro
Genre : Thriller noir
La phrase de Tio : ***
La phrase de Pié! : Trois étoiles pour le prix d’une
La phrase d’Isaak : Le tour du monde en 80 manigances


[Bonus :] Comme on peut toujours faire pire, on chante encore !

Et aussi :


Carte BLANCHE à MERTON

comixology-logo[70:45] Comixology débarque en force !
Le distributeur américain s’installe en Europe, et particulièrement sur le sol français.
Quels sont ces atouts face à son principal concurrent Iznéo ?


ONLINE

borb[83:58] Borb
Du Daily strip sur un clodo rigolo… au début. A lire de bas en haut !

L’auteur c’est Jason Little, et nous l’avons interviewé l’an dernier !


Hors Sujet

arrow[85:38] Arrow
Une série pas trop mauvaise basée sur Green Arrow, le super héros que personne ne connait.


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo)


3 réflexions au sujet de « OEC 81 : Sur le Terrain »

  1. Le sauvage est un album qui m’avait assez dérangé. Les fautes d’orthographes volontaires m’ont beaucoup perturbé. Elles ont vraiment gêné ma lecture au point que je ne voyais plus que ça… il faudrait que je le relise en faisant abstraction.

    J’ai un peu le même ressenti qu’Isaak pour Boilet. Même si j’ai pas lu cet album-là en particulier, j’ai eu cette même impression sur Mariko parade. La divergence de points de vue entre l’orient et l’occident est intéressante mais je ne suis pas parvenu à rentrer vraiment dans le sujet, à apprécier pleinement le récit.

    J’avais bien aimé Championzé moi aussi et il faut que je lise España la vida qui m’attend sagement sur mes étagères.

    Je constate que vous maîtrisez bien La cité de la peur vous aussi. J’ai souri à l’écoute des clins d’œil 😛
    Edouardo doit se retourner dans sa tombe non ? Ah, on me signale à l’oreille qu’il ne s’est pas encore suicidé 🙂

  2. Bah, la bd numérique c’est pas ça, encore…
    C’est pas un marché correct, et bonjour le bordel : effectivement aucun éditeur n’arrive à s’imposer auprès de tous les hébergeurs à la fois (comixology+iznéo+digibidi+…), il n’y a pas de plateforme pour simplifier et regrouper les offres, donc on a un souci. En effet la loi instaurant le prix unique du livre (qui s’applique au numérique comme au papier) instaure aussi l’obligation pour les revendeurs (ce qui devrait s’appliquer aux plateformes aussi) de fournir la totalité de ce qui est disponible quand un client en fait la demande, quitte à commander exprès.
    Bref, tant que les éditeurs n’auront pas de volonté d’avancer un peu en brusquant les acteurs du numérique qu’ils approvisionnent en contenus, tout ça c’est franchement limite.

    J’ai pas tenu la chanson en entier, c’était horrible^^

    Sinon, merci pour les chroniques, pour le lien vers le blog de Jason Little, et lisez les « mémoires de viet keu » tome 1 et 2, de Clément Baloup!

Laissez un commentaire !