One Eye Club #16 – Pillules Mortelles

Pour ce seizième podcast, Tio et One Eye Pied ne sont sous l’influence d’aucune drogues. Et oui, les apparences sont trompeuses.

Lire

Les liens de la quinzaine :

Générique et jingles : Spanish Samba par Oursvince (Licence Creative Commons)

Timewarp : www.freesound.org (Licence Creative Commons)

Vous nous trouvez trop approximatif ? Vous savez comment changer la sonnerie de mon téléphone ? Vous avez des idées pour notre émission anniversaire ? Dites-le sur le blog, sur I-Tunes, ou sur Facebook !

7 réflexions au sujet de « One Eye Club #16 – Pillules Mortelles »

  1. Très sympa, comme d’habitude, mais un peu déçu par le sommaire (les lectures sélectionnées correspondent un peu moins à mes goûts !). En outre, je ne suis pas sûr que des critiques sur de vieux albums de Spirou (que tous les auditeurs de ce podcast ont dû sans doutes lire ou alors ne le liront jamais) soit très informatifs…

  2. On essaye de varier les plaisirs 🙂 Pour les Spirou, j’avoue : je suis en train de compléter ma collection (plus que 5 !), alors on les chronique un peu par facilité. Allez : la prochaine fois qu’on en parle (hors le T51) on essaye de faire un bilan de la fin du run de Tome & Janry. Mais je ferai peut être « Machine qui rêve » à part 🙂

  3. Merci pour ce podcast, car en plus d’être intéressant comme souvent, il mêle la BD et le jeu de société.
    Antoine Bauza est vraiment un très bon auteur de jeux, qui apprécie énormément le japon (Tokaido, Takenoko, Hanabi …et d’ailleurs ces jeux sont très zen comme l’encre du passé ).
    Et Jean-Marie Minguez illustre de plus en plus de jeux, a fait quelques BDs de qualité, Carabosse, Exil … et de très bons ArtBook ! Merci d’ailleurs pour le HS avec Antoine Bauza que je vais aller l’écouter. Et drôle la sonnerie de téléphone ou presque 🙂

Laissez un commentaire !