One Eye Club : Épisode zéro

Bienvenue au One Eye Club, le podcast BD mensuel animé par Tio et One Eye Pied.

Lire

Au programme de cet épisode de test :

  • Easy Reading :
    • Ultimates 43 par Jeff Loeb et David Finch
    • Ultimate Fantastic Four 32 par Joe Pokaski et Tyler Kirkham
    • Ultimate Wolverine VS Hulk par Damon Lindelof et Leinil Francis Yu
    • Spiderman HS Timestorm 2009-2099 par Brian Reed, Eric Battle, Wesley Craig et Frazer Irving
  • Presque Neuf :
  • Rattrapage :
    • Spirou et Fantasio 33 : Virus par Tome et Janry
  • L’intégrale :
    • Monster par Naoki Urasawa
  • Hors-Sujet :
    • La route de John Hillcoat d’après Cormac McCarthy

Nous sommes en plein rodage, alors n’hésitez pas à nous faire part de vos critiques dans les commentaires.
Bonne écoute !

6 réflexions sur « One Eye Club : Épisode zéro »

  1. Merci pour cette critique !
    Très sympa le podcast, même si un peu long (je pense qu’il faudrait « partitionner » l’émission : manière que ceux qui ne lisent que du comics n’écoute que la partie qui les intéresse etc…).

    Pour les pitits détails de la BD :
    – Le chat trouve que le « monde penche à gauche », car si tu te penches à droite, tu auras l’impression que le monde penche à gauche 😉 (sérieux mon éditeur a eu la même réfléxion, ça a été mûrement débattu).
    – Les animaux du zodiaque, c’est juste que la case d’avant il y avait un scorpion et un crabe, alors ça me faisait rire d’y ajouter les autres (après, ça ne fait peut-être rire que moi).
    – La référence est bien Phantom Hourglass, bravo !

    Encore merci et bonne continuation !

  2. C’est vrai que c’est long, surtout le début. Surtout vu l’intérêt de certains des comics critiqués 😉
    On va essayer d’aller plus vite sur le easy reading la prochaine fois, mais je ne suis pas vraiment pour le partitionnement par « pays d’origine ». J’aime le melting-pot culturel. Mais je réfléchis déjà à un découpage d’un autre ordre 🙂

    Pour le monde qui penche, wow, je viens de me retourner le cerveau et j’ai compris. Très fort.

    Et merci de me donner raison pour Phantom Hourglass !

  3. Je pense que l’idée de « partitionner » va revenir dans les différents commentaires pour éviter cet effet de longueur.

    Petit ajout possible me semble-t-il, faire une sorte de slide show de photos pour illustrer votre propos et rendre les choses plus dynamiques visuellement… Cela reste un podcast sur la BD qui est par définition visuelle.
    Une vidéo pourrait être plus contraignante techniquement et ferait peut-être perdre le fil de la discussion.

    Pour le reste, je trouve que c’est un coup d’essai réussi 🙂 Félicitations à tous les deux 🙂 Et puis Bravo à Pied qui a su donner la parole à Matio (crotte j’ai lâché une info ;))

  4. En fait, j’ai créé ce podcast en me basant sur mon expérience des podcasts :
    – Écoute mobile (baladeur, téléphone), ou via un lecteur adapté (http://www.getmiro.com/)
    – Écoute fractionnée, selon le temps que l’on peu y accorder (qui dépend dans mon cas de la SNCF*)

    Clairement, dans cette approche, les images en synchro avec l’audio imposent une contrainte technique très chronophage.

    Pub pour un de mes modèles : http://frenchspin.com/fr/site/tech/

    Merci en tout cas pour tes compliments. Oui, je me suis imposé une discipline de fer pour laisser parler Tio, même quand il n’avait rien à dire 😛

    * J’ai écouté des heures de podcast aujourd’hui.

  5. Bonjour,

    Tout d’abord je tiens à dire que ça fait du bien de voir des petits gars se remonter les manches pour nous offrir un podcast BD.
    Je suis content de trouver un podcast du genre en français avec un son correct.
    Mes critiques vont uniquement dans le sens du mieux à venir car je compte bien vous suivre dans le futur.
    J’ai conscience que c’est un premier numéro mes critiques ne tiennent que de cet épisode donc.
    Désolé si les points négatifs que je soulève ont été corrigés par la suite.
    Je pense que l’épisode méritait une grosse préparation. Vous distillez des infos approximatives, parfois rétablies en cours de podcast et qui aurait pu être évitées avec une véritable préparation.
    Si j’écoute un podcast c’est pour apprendre des choses tout autant que de prendre le pouls de BDs que je ne connais pas, et non pas assister à une discussion entre potes (ce qui nuit au podcast).
    J’ai découvert la brigade Chimérique et jeté un œil à la BD de Ced par la suite merci donc à vous cette part du contrat respectée.
    Tu tiens ton propos avec clarté et précision et tu sembles savoir où tu vas. C’est appréciable. Tio a été pour moi une épine dans mon flanc tout au long du podcast. Entre ses interventions ineptes sur un ton blasé, son inattention car le nez plongé dans les BDs où ses parasitages en te montrant des images alors que tu tentais de tenir ta chronique, c’est un miracle si je n’ai pas zappé avant la fin.
    Attention ! Avoir un comparse est très utile, ça créé le dialogue et rend la chose dynamique mais il faut que Tio se prépare, écoute ce que tu dis et parle dans le micro. J’ai peiné à tendre l’oreille parfois.
    Je ne suis pas personnellement pour une fragmentation du podcast. Cela m’oblige à tout écouter et parfois faire de belles découvertes.
    Je vois bien que mes critiques semblent très difficiles (désolé Tio) sachez que je ne le fais pas pour vous dénigrer mais au contraire car j’ai bon espoir de vous suivre par la suite avec un gage de qualité digne de ce nom. Sur le net tout le monde peut faire un podcast et se proclamer critique (c’est la beauté et la banalité de la chose) seuls les podcast bien préparés et « pro » restent intéressants. Le votre a tout pour le devenir.
    Longue vie à vous donc et bon courage car je sais que produire un podcast demande beaucoup d’investissement et de travail.

  6. Effectivement, on a essayé de corriger beaucoup des problèmes que tu soulèves.

    Le son a été grandement amélioré, notamment celui de Tio sur les dernières émissions.

    On essaye de se préparer de plus en plus, mais pas trop non plus, de façon a rester spontané.

    Tio est de plus en plus à l’aise et ses interventions sont de plus en plus intéressante, car souvent en contrepoint de mon avis. Et on re-feuillète désormais les BD avant l’enregistrement 🙂 .

    Merci en tous cas de ta critique éclairée ! J’espère pouvoir te relire si tu trouves le courage d’écouter nos dernières émissions, et que ton avis aura évolué de façon favorable !

Laissez un commentaire !