OEC Spécial : Des Calanques et des Bulles 2016 [2/2]

Deuxième épisode spécial festival Des Calanques et des Bulles 2016 !

Et nous avons fait dans la diversité : entre l’opportunisme de Paka et l’humeur anale de Balak, Simona nous parle des difficultés de la BD arabe, tandis que Thomas fait un bilan du festival coté organisation.

Au programme :


paka_sleeper[0:47]
 Paka
Bientôt vénérable blogueur au 2000 posts, passionné d’humour absurde, Paka nous parle de sa collaboration avec Cyprien (pour les plus de 30 ans : c’est le Nagui de  youtube).


Laban-et-confiture[13:04] Les éditions Alif Bata
Faire de la BD dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient n’est pas chose facile : on en vit encore moins bien qu’en France, et on peut même en mourir si on ne fait pas attention à ce qu’on raconte.

L’association Alif Bata essaye de faire connaître cette bande dessinée, voire même de contourner la censure…


wataah-lastman-team_small[25:30] Balak
One Eye Pied se retient de parler de Turbomédia* pour se concentrer sur LastMan, la série géniale dont on ne cesse de dire du bien.

Une interview qui va au fond des choses.

* Il triche : il a enregistré une conférence d’une heure sur le sujet.


thomas[38:02] Thomas, Boss en fin de festival
D’habitude on choppe les orgas en fin de festival, dans un état proche du coma éthylique. Là ce n’était pas possible car les délais de rangement était très court.

Mais on n’a pas besoin d’alcool pour faire parler un orga.


[47:20] Bilan
C’est bon ? Ils sont tous loin ?

On en profite pour dire ce qu’on a pensé de cette édition 2016. En douce.


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo)

Une réflexion au sujet de « OEC Spécial : Des Calanques et des Bulles 2016 [2/2] »

Laissez un commentaire !