OEC HS #5 : Explicite Wandrille

Logo du One Eye Club

A force de faire des émissions, on prend une confiance indécente, et c’est pris de court que j’ai été contraint de lancer un appel désespéré pour ce Hors Série.

Coup de chance, Wandrille se porte volontaire, ce qui nous permet d’interroger l’auteur le plus beau de la blogosphère. Mais comme vous n’avez que le son, vous ne pourrez que succomber au charme de sa voix, qui nous offre un témoignage touchant sur la dureté des diffamations de Monsieur le Chien.

Et pour info, si vous ne voulez pas prendre un coup de astéro-hache dans la gueule, « Wandrille » ça se prononce comme ça s’écrie : « vandriye ».

Lire

  • Nos Questions à la Con (129:00)
  • Conclusion (151:48)
    • Wandrille est présent un peu partout sur un internet. Quelque part, il est l’esprit d’internet. Mais on le trouve beaucoup en ce moment sur ce blog, quand il n’embellit pas les pages de ses maisons d’éditions Warum et Vraoum.
    • Mais si vous n’êtes intéressé que par l’essence de Wandrille, une synthèse de son humour en moins de 140 caractères surgit parfois sur son compte twitter.

Générique et jingles : Spanish Samba par Oursvince (Licence Creative Commons)

Vous voulez plus de BD avec une couverture verte ? Vous aimez l’humour méchant ? Vous avez couché avec Wandrille ? Dites-le sur le blog, sur I-Tunes, ou sur Facebook !

3 réflexions au sujet de « OEC HS #5 : Explicite Wandrille »

  1. Une émission de 2h30! pas mal pour un épisode « à l’arrache »…
    Je retiens et confirme :
    qu’il faut coucher avec Wandrille (ça fait longtemps que j’en parle, mais il faut que je m’y colle, c’est le destin);
    que Cornelius est sous plastique (peut-être pour se protéger de rapports avec Wandrille?) et que l’Art et le sang de Benoit Préteseille c’est très bien (acheté samedi au salon du livre d’Alençon);
    qu’un amour de marmelade ça doit être génial (tout le monde le dit, même l’auteur, toujours au même salon, et vu comme il est modeste, honnête et sympa, c’est surement vrai);
    que les autres gens, ça coûte rien et c’est génial => ça vaut une bière par mois en moins, même si elle est très bonne et fraîche (la bière, hein);
    que Fernand l’ours blanc, c’est Fernand, c’est indiscutable;
    qu’Aude Picault a toujours un dessin magique dans le mouvement et l’évocation;
    d’autres encore!

    Pas mal de choses, en fait…

  2. Mon dieu, j’ai ete viré!!!!!

    Il m’a coupé au montage, je suis même pas présent.
    Ca y est le one eye club est devenue l’endroit où one eye pied flatte son ego seul.
    Même plus besoin de fidèle compagnon.

    BOuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh

Laissez un commentaire !