OEC 87 : Chaos Funding

OEC87_logoQue peut-on s’offrir avec les sous de ses fans ? Tohad, dessinateur de la BD en ligne Les Voisins du Chaos, nous parle de son expérience, tandis que nous chroniquons des BD backées, ullulées,… ou rien de tout ça.
(Note : il manque la fin de notre critique des Voisins du Chaos, encore cette fichue technique…)
Lire

Express

[2:52] Du rattrapage en perspective :

Usagi Yojimbo n°25
Tony Chu n°4
Tony Chu n°5
Tony Chu n°6
Chaos Team n°1.2

Chroniques

special_origine[12:37] Spécial Origines 
Scénario -Dessin – Couleur : Fred Boot
Genre : Autobio Geek
C’est pour qui ?

  • Pour les fans de Spécial Strange
  • Pour ceux qui savent ce qui signifie LUG et Semic

nothing_is_forgotten[18:08] Nothing is Forgotten – a collection of shorts stories 
Scénario – Dessin – Couleur : Ryan Andrews
Genre : Nouvelles intimo-fantastique
C’est pour qui ?

  • Pour les poètes esthètes du quotidien
  • Pour les adeptes de Miyazaki

[24:52] Les Génies de l’Arc de Triomphe 
Scénario : Jean-Louis Fonteneau / Dessin : Erik Arnoux / Couleur : Chrys Millien
Genre : Historique-fantasmagorique
C’est pour qui ?

  • Pour les architectes complotistes

[33:41] Le Royaume Suspendu n°1 – Le Nexus Élémentaire 
Scénario : Hepken / Dessin : Michaël Ribaltchenko / Couleur : Sandrine Berthe
Genre : Steampunk épique
C’est pour qui ?

  • Pour les fans de jeux de plateau normaux
  • Pour ceux qui sont près à faire un effort pour lire une bonne histoire

SPLASH PAGE

voisins_du_chaos[47:11] Les Voisins du Chaos – album 
Scénario – Dessin Couleur : Tohad
Genre : Aventure fantastique
C’est pour qui ?

  • Pour les fan de shonen mystérieux

[Bonus :] Une interview de Tohad ! Et aussi :


Carte BLANCHE à ANTOINE

[84:05] L’arrivée du manga en France [1/2]

Véritable phénomène de vente dans les années 2000, on n’a parfois l’impression que les mangas ont toujours fait partie du paysage bédéphile. Pourtant leur arrivée en France n’est pas si lointaine. Antoine se plonge dans ses souvenirs pour nous raconter comment il a vécu l’arrivée des BD du soleil levant.


ONLINE

la liste[106:27] La liste Valérond-Lourcelles

Une comédie aux dialogues ciselés de Gilles Larher et aux dessins fascinant de Sébastien Vassant


Hors Sujet

dr_thisaak[108:26] The Humble Bundle with Android 7

9 super jeux sur PC-Mac-Linux-Android, sans DRM et pour le prix que vous voulez ? Foncez !


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo)


3 réflexions au sujet de « OEC 87 : Chaos Funding »

  1. C’est un fan de jeux de plateau qui vous fait ce commentaire… Attention, je rappelle à Tio que warhammer 40 000 n’est pas le seul jeu existant au monde ! J’en profite pour vous parler d’un super jeu à licence (dans le bon sens du terme) qui va sortir en novembre et qui est basé sur Corto Maltèse… J’ai rencontré, cet été, les auteurs de ce jeu et je peux vous dire qu’il est beau graphiquement (normal il reprend les cases faites par Pratt) et qu’il utilise les codes de la bd pour servir une mécanique ludique de majorité originale. Voici un petit lien pour vous faire une idée : http://corto-thegame.com/

    Enfin, en écoutant ce podcast, je me suis rendu compte que les projets backés ne font pas toujours l’unanimité… Je vais vous faire part de ma seule expérience dans ce domaine, mon soutien à l’édition d’Oklahoma boy chez Vide Cocagne via la plateforme Ulule. Ce livre d’un format intermédiaire entre une bd classique et un roman graphique est composé de 220pages, dos toilé… Cet ouvrage correspond à une intégrale dont les 2 premiers tomes ont été initialement publiés chez manolosanctis. Elle raconte d’histoire Oklahoma, durant 3 périodes de sa vie… Son enfance, proche de son père, pratiquant un intégrisme religieux catholique inquiétant. Puis sa jeunesse, durant la première guerre mondiale dans les tranchées et enfin sa vie de mendiant, à l’âge adulte, dans New York. Le trais résolument moderne, sert une histoire dense et dérangeante : le meurtre côtoie régulièrement les fantasmes « religio-mythologiques » de personnage principal. Les planches, contenant peu de texte, engendrent une lecture rapide mais prenante si bien qu’on a beaucoup de mal à décrocher… Peu d’album m’ont fait cet effet. On s’approche d’un « je ne mourrais pas Gibier » d’Alfred. Je ne peux que vous conseiller la lecture de cet album (ce n’est qu’un retour d’ascenseur vu les titres que vous m’avais fait acheter !) . Donc, pour moi, le financement participatif m’a permis de découvrir une petite pépite et une maison d’édition indépendante plutôt prometteuse avec les albums Gimme more indie Rock et les désobeisseurs qui me font du pied.
    Salutation La voix des bulles !
    Quelques liens sur Oklahoma boy :
    http://videcocagne.fr/

    http://www.youtube.com/watch?v=Ypp3E3xzgDA

  2. Je travaille dans l’architecture mais vous donnez pas envie pour l’arc de triomphe les gars ^^

    Le financement participatif se développe de plus en plus et également pour la BD, j’en ai d’ailleurs acheté une par cette voie la semaine dernière (Brigada d’Enrique Fernandez). Après je sais pas si c’est une « bonne chose » financièrement parlant de se priver du diffuseur (même si je suis pas franchement fan de ce chainon du livre) et du coup du libraire. À voir à plus long terme.

    Encore un chouette carte blanche d’Antoine (dommage que la coupure soit si rude).
    Je me retrouve dans cette description de jeunesse , de Robotech aux enregistrements de Dragon Ball, dans la découverte VHS d’Akira…
    Ah, les propos de Ségolène… en tout cas merci monsieur Glénat, qui m’a permis de dépenser mon argent de poche et de redécouvrir la lecture BD.

    Il a l’air très bien ce jeu de Corto Monsieur p !

  3. Hello !
    Akira en version souple était en couleur, en kiosque à 16 francs (puis 18) soient à peine 3 euros, 2 fois par mois. C’était d’ailleurs sponsorisé par Europe 2 et Libération, avec de jolies pubs au dos…
    J’ai les 20 premiers fascicules juste derrière moi (mais pourquoi ai-je arrêté de les acheter ??? M’en manque 11 dans cette version…).
    @+ en attendant le prochain Bazingcast spécial BD !-)

Laissez un commentaire !