OEC 75 : Mots Casés

OEC75_logoEncore une émission un peu longue, mais c’est parce qu’il y a plein d’intervenants, dont une très chouette interview de Bruno Bessadi.

D’ailleurs, on s’excuse par avance pour la qualité sonore un peu en deçà durant celle-ci, et on vous souhaite une bonne écoute !

Lire

Le FIL Rouge

affiche_dcdb13[3:34] Des Calanques et des Bulles [3/5] :
Un festival c’est bien. Savoir qui va y être et ce qu’il va s’y passer c’est mieux.

Maxime, Gé et Sophie nous explique le travail du pôle programmation !


Express

[14:09] Des rééditions bien chouettes :

Koma, l’intégrale en couleur
Les Autres Gens n°10
The Boys Deluxe n°3
Y le dernier homme n°2

Chroniques

[21:07] Sorcières sorcières n°1 – Le mystère du jeteur de sorts 
Scénario : Joris Chamblain / Dessin – Couleur : Lucile Thibaudier
Genre : Enquête / fantastique
Les mots de Tio : Mignon / Pastel
Les mots de Pié! : Malin / Mignombre


[30:08] Urban n°2 – Ceux qui vont mourir 
Scénario : Luc Brunschwig / Dessin : Roberto Ricci / Couleur : Roberto Ricci et Giovanna Niro
Genre : SF / dystopique
Les mots de Tio : Multiple / Blade Runner colorisé
Les mots de Pié! : – / –


[38:49] HK 1.1 – Avalon 
Scénario : Jean-David Morvan, Kévin Hérault, Thierry Masson / Dessin – Couleur : Kévin Hérault
Genre : SF / action
Les mots de Tio : Brouillon / Couleur aïe
Les mots de Pié! : – / –
Les mots d’Isaak : – / –


SPLASH PAGE

[47:59] Les super-héros à la française 
Bad Ass n°1 – Dead End
Scénario : Herik Hanna / Dessin : Bruno Bessadi / Couleur : Gaëtan Georges
Genre : Super-vilain / blockbuster
Les mots de Tio : – / –
Les mots de Pié! : – / –
Les mots d’Isaak : – / –


Hero Corp n°1 – Les Origines
Scénario : Simon Astier / Dessin : Marco Failla / Couleur : Olivier Héban
Genre : Super héros / origines
Les mots de Tio : – / –
Les mots de Pié! : – / –
Les mots d’Isaak : – / –


Dédicace de Bruno Bessadi[Bonus :] Bruno Bessadi en interview !
Et aussi :


Carte BLANCHE à Merton

[91:56] Les impressions de Merton sur :


ONLINE

zouave[104:28] Le Zouave Interplanétaire
Comem quoi, on peut parler de BD intelligemment sans être chiant.


Hors Sujet

logo-focus[106:45] Challenge photo Focus Numérique :
Tio et Thisaac vous parle de leur passion pour la photo, et de l’excellent Challenge proposé par le site Focus Numérique.


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo)


5 réflexions au sujet de « OEC 75 : Mots Casés »

  1. H.K pour moi c’était l’époque de la bd décomplexée pour le plaisir : grosses baston, gros seins, grosse sf, gros délire… Mais assumé et cohérent dans le scénario et le dessin. On sentait l’influence des mangas (Akira surtout, bien sûr) sur HK et Nomad, une volonté de sortir du carcan à la fois de la bd franco belge tradi et de la bd « indé » qui multipliait les expériences…

    A rapprocher de Lanfeust de Troy pour moi.

    Nomad a également connu une suite en février de cette année, à lire!

    sinon, la préface de bastien vivès nous fait comprendre ce que cette collection a pu influencer comme auteurs actuels désireux de se faire plaisir (et aux lecteurs aussi), en se lâchant un peu…

  2. Merci pour la critique laudative du Zouave…

    C’est assez chouette d’entendre quelqu’un décrire exactement les intentions qu’on a en écrivant quelque chose. ça réchauffe mon petit coeur les soirs d’hiver.

    Je ne connaissais pas votre site (faut pas vous en offenser, je connais quasiment rien à rien). Du coup, ça me fait 75 épisodes à rattrapper.

    ça va être chaud.

    Mais ça occupera avantageusement mes dimanches après-midi, qui étaient bien vides depuis l’arrêt de Walker Texas Ranger.

  3. Vous êtes graves les gars ! J’ai adoré votre intro 🙂
    Ça marche bien ceci dit, on comprends ce que vous dites !

    Faut que je lise le T2 d’Urban quand même, je suis à la bourre…
    Pour l’éditeur oui il y a décalage avec la ligne éditoriale Futuro, d’ailleurs Urban Games (la première version de Brunschwig) est paru chez Humano… Humano qui effectivement correspond clairement à l’ambiance mais on connaît leurs problèmes… et l’auteur a déjà subi un échec chez eux avec Urban Games (arrêté après le premier tome).

    Je fais confiance à Merton pour la carte blanche. Ses interventions sont toujours de qualité 🙂

    Bon rétablissement pour ton ‘troca’machin Pié 🙂
    (je suppose que, malgré le retard, c’est pas encore tout à fait fini cette histoire)

Laissez un commentaire !