OEC 67 : La Vache Écossaise

Il faut que je trouve une intro pour cette épisode et je suis vraiment en galère. Je pourrais parler du timing serré pour être dans les temps, faire un mauvais jeu de mot sur une des BDs chroniqués, ou me moquer de mes co-animateur qui ne lisent jamais mes articles, mais c’est du déjà vu.

Alors je vais faire comme tous les auteurs en herbes contraint de faire un texte et à court d’idée…

Bonne écoute !

Lire

Il Était TEMPS

[2:33] Old Man Logan
Scénario : Mark Millar / Dessin : Steve McNiven / Couleur : Hollowell, Mounts, Ponsor, Keith, Strain, Fairbarn
Genre : Road Movie Post Super Héros
Les mots de Tio : Bourrin bien (et inversement) / Beau
Les mots de Pié! : Sergio Leone / Finesse
Les mots d’Isaak : Prenant / Détaillé


Dans les BACS

[12:59] Usagi Yojimbo n°24
Scénario – Dessin : Stan Sakai
Genre : Conte d’horreur
Les mots de Tio : Coup de pied au cul / Classique
Les mots de Pié! : Horreur / Pareil


[17:58] 20th Century Boys Spin-Off
Scénario – Dessin : Naoki Urasawa
Genre : Démo parodique
Les mots de Tio : Décallé de génie / Petite culotte
Les mots de Pié! : Culotté / Adaptation


[23:29] Le Magasin des Suicides
Scénario : Olivier Ka, d’après Jean Teulé / Dessin : Domitille Collardey / Couleur : Domitille Collardey, Max de Radiguès
Genre : Fable noire
Les mots de Tio : Humour noir / Enfantin
Les mots de Pié! : Sourire / Architecture
Les mots d’Isaak : Psychologie inversée / Perspectives


[33:16] Love n°2 – Le Renard
Scénario : Brrémaud / Dessin – Couleur : Federico Bertolucci
Genre : L’apocalypse des animaux
Les mots de Tio : Haletant / Magnifique
Les mots de Pié! : Vide / Waow
Les mots d’Isaak : Heu… rythmé / Splendide et rythmé


SPLASH PAGE

[43:16] Vieille Bruyère et Bas de Soie – Tome 1 et 2
Scénario – Dessin : Etienne Willem / Couleur : Ramon Pantoja
Genre : Polar noir
Les mots de Tio : Maigret / Dessins animés
Les mots de Pié! : Alambiqué / Décalage à propos
Les mots d’Isaak : – / Ombré


[Bonus :] La bande annonce non-officielle !
Et aussi :


Math MANGA

[60:25] La définition : Yuri
Le manga : Girlfriends
Scénario – Dessin : Morinaga Milk
Genre : Romance
Les mots de Math : Baume au cœur / Lumineux


Hors Sujet

[73:40] Tom McRae
Un artiste qui fait du bien aux oreilles.


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo) / Trailer (Grégoire Lourme) / Big Drum 4 (Herbert Boland)


5 réflexions au sujet de « OEC 67 : La Vache Écossaise »

  1. J’ai toujours pas eu le temps d’écouter cette émission mais je pense très fort à vous. Et je vous le dit, histoire de remplir un peu ce champ de commentaires bien vide ! 🙂

  2. Y »a des photos du boxer ? 😀

    « La lame qui coupe les herbes là » ? LoL, c’est la Faucheuse d’herbe 🙂

    Pour le spin-off de 20th C. Boy, je me pose une question con : quand vous dites que ça « ressemble à du Bastard » pour l’un des histoires… euh… les premiers ou les derniers tomes ? Parce que si c’est les derniers, ça fait peur le remplissage de page, t’en as pour ton argent ! ^^

    Étienne Willem je n’ai lu que l’Épée d’Ardenois. C’est très bon aussi (même si j’ai une préférence pour le premier tome plus que pour le second). Il faudrait que je lise Vieille bruyère à l’occasion, surtout si c’est aussi bien que vous le dites 🙂

    J’aurais mis le temps mais j’ai fini par écouter l’émission 🙂
    Bientôt la prochaine d’ailleurs tellement j’ai traîné ^^

    1. Des photos du boxer d’Isaak ? Il voudra peut être poser avec pour l’épisode 69 😉

      Je n’ai lu que les premiers tome de Bastard, il y a super longtemps. Donc ce n’est vraiment qu’un impression, pour montrer la variété du style d’Urasawa.

      Et merci à toi d’enrichir notre blog de commentaire, même quand tu n’as rien à dire 😉

      1. Ah ben oui, vous devez pas être loin de l’enregistrement de celui là. Avec les dernières chroniques sur les yaoi et yuri, il va falloir être à la hauteur pour le 69 ^^

        Bastard, c’est très surchargé sur les derniers volumes. Il y en a tellement que ça devient difficile à lire. C’est beau, mais trop chargé… dommage.

        Et puis j’ai toujours des choses à dire, je suis un peu bavard comme garçon 🙂

        1. Mouais… Bastard sur la fin c’est en effet beaucoup de remplissage graphique pour faire oublier le vide intersidéral au niveau du scénario…. Mais bon : on a le droit à des anges aux prothèses mammaires gigantesques, je vois pas pourquoi les fans se plaindraient…. -_-
          Par contre c’est vrai que pour le 69 va falloir que je sorte le grand jeu >.<

Laissez un commentaire !