OEC 60 : Consternation et Histoire

La chaleur et les vacances ne sont certes pas les seules excuses, mais elles nous offrent un épisode plein de raté. Entre une interview tronquée, une rubrique manga absente, et un retard d’une semaine, ce fut laborieux !

Ne boudons toutefois pas notre plaisir : l’enregistrement s’est déroulé dans la bonne humeur, et nous espérons bien vous la transmettre !

Lire

Dans les BACS

[2:41] Usagi Yojimbo n°23
Scénario – dessin : Stan Sakai
Genre : Pérégrinations / Japonisantes
Les mots de Tio : Romance / De belles grandes cases
Les mots de Pié! : Héroïque / Efficace


[10:44] Les Derniers Jours de Stefan Zweig
Scénario : Laurent Seksik / Dessin – couleur : Guillaume Sorel
Genre : Bio / Psy
Les mots de Tio : Intimité / Peinture onirique
Les mots de Pié! : Paisible / Contemplatif
Les mots d’Isaak : Bio triste / Aquarelle


[20:11] The Boys n°13 & 14
Scénario : Garth Ennis / Dessin : John McCrea, Russel Braun / Couleur : Tony Aviña
Genre : Polar / Politique
Les mots de Tio : Origines / Crade
Les mots de Pié! : Noir / Trash
Les mots d’Isaak : Origines violentes / Efficace


[28:54] Sur les Bords du Monde – L’Odyssée de Sir Ernest Shackleton
Scénario : Jacques Malaterre, Jean-François Henry, Hervé Richez / Dessin – couleur : Olivier Frasier
Genre : Historique / Exploration
Les mots de Tio : Épique / Réaliste
Les mots de Pié! : Évasion / Classique
Les mots d’Isaak : Historique haletant / Vieillot efficace


[37:51] Seuls n°7 – Les Terres Basses
Scénario : Fabien Vehlmann / Dessin : Bruno Gazzotti / Couleur : Usagi
Genre : Horreur / Jeunesse
Les mots de Tio : Haletant / Habituel
Les mots de Pié! : Inquiétant / Assombri


[42:47] Les Fondus de la cuisine
Scénario : Christophe Casenove, Hervé Richez / Dessin – couleur : Olivier Saive
Genre : Humour / Potage
Les mots de Tio : Souriant / Caricature
Les mots de Pié! : Basique / Standard


SPLASH PAGE

[46:32] Sabine
Scénario – dessin – couleur : Maya Mihindou
Genre : Conte / Initiation
Les mots de Tio : Initiatique / Mignon
Les mots de Pié! : Voyage / Graphique
Les mots d’Isaak : Recherche de soi / Surréaliste et onirique


[Bonus :] Une interview !
Et aussi :

  • Regardez la belle dédicace faites à Isaak.

Hors Sujet

[71:25] Spécial ciné !

  • The Amazing Spider-Man
  • The Dark Knight Rises

Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM)


9 réflexions au sujet de « OEC 60 : Consternation et Histoire »

  1. Que de spoil pour la chronique ciné…. Alferd qui se barre, c’est quand même l’un des noeuds dramatique de Dark Knight Rises… Sinon la perf de Marion Cotillard est plus que mauvaise!!! Son jeu fait presque cinéma muet, tant elle surjoue…

    1. Vraiment désolé. Je ne nous ai pas entièrement réécouter avant de mettre en ligne. D’habitude j’essaye de bidouiller le son pour qu’on ne comprenne pas le spoil 🙁
      Je vais espérer que toutes les personnes qui étaient intéressées par le film l’auront vu avant d’écouter l’émission…

      Pour Cotillard j’ai mis son jeu moyen sur le compte du doublage : les acteurs français qui se doublent eu même sonnent souvent très faux.

  2. J’avais vu le film donc le « Mais c’est pas un spoil » m’a bien fait marrer… Ouais le doublage n’est pas bon, mais même ses expressions semble fausses. J’ai trouvé qu’elle surjouait, et elle ne pouvait pas être mauvaise par rapport au reste du casting, qui est grandiose. Je n’ai jamais aimé son jeu et pour tout dire, elle a un peu gâché mon plaisir.

    Sinon le film a parfois des soucis de rythme, rien de bien grave, mais il est moins fluide que « Dark Knight ». C’est aussi le plus dense de la série, peut-être aurait’il fallu faire deux films? Cela reste bien au dessus de la majorité des film de super héros.

  3. Moi j’ai détesté the dark knight rises… Pour de multiples raisons, essentiellement le jeu d’acteur misérable et les multiples incohérences scénaristiques!

    Pour Ernest Shackleton, je vous conseille « Au coeur de l’Antartique » (http://www.amazon.fr/Au-coeur-lAntarctique-Vers-1908-1909/dp/2752904665/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1347451810&sr=8-2), le récit de l’expédition, et si ça vous botte vraiment, comme vous avez un lourd passif de rôlistes (dirait-on), il faut lire le court récit de Lovecraft « Les montagnes hallucinées » (http://www.amazon.fr/montagnes-hallucin%C3%A9es-Howard-Phillips-Lovecraft/dp/2013230168/ref=sr_1_3?s=books&ie=UTF8&qid=1347451992&sr=1-3), et jouer la campagne issue de ce texte… (http://www.amazon.fr/Sans-D%C3%A9tour-Cthulhu-Montagnes-Hallucin%C3%A9es/dp/2917994185/ref=sr_1_cc_1?s=aps&ie=UTF8&qid=1347452134&sr=1-1-catcorr)

    Y’a une version BD des montagnes hallucinées, par Culbard, chez Akiléos. C’est bon, c’est pas cher, faut pas se priver.

    1. Tiens, c’est rare les mauvaises critiques sur Dark Knight Rises. J’avoue m’être laisser suffisamment emporter pour ne pas voir les incohérences, même si j’ai lu après coup qu’il y en a pas mal.

      Oh oui, les Montagnes Hallucinées en JdR… Beau pavé… Trop beau quand on ne trouve même plus le temps de faire des One Shot 🙁
      J’avais feuilleté la très jolie BD, mais j’avoue ne pas l’avoir lut…

  4. (pareil pour le jdr : j’ai le bouquin des montagnes depuis sa sortie (automne 2010), j’ai toujours pas fini de lire le chapitre 2…)

    Sinon, moi j’ai trouvé pas mal de critiques assassines sur le dernier Batman, notamment sur le comptoir de la bd (http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr/2012/09/07/les-boulettes-du-dark-knight-rises/), et puis il y a le tumblr où on peut voir de magnifiques imitations de marion cotillard en train de « mourir » (peopledyinglikemarioncotillard.tumblr.com)…

Laissez un commentaire !