SP 07 : Du Zoomorphisme des Stars du Turbomédia

Du turbomédia, de l’antropomorphisme, et des auteurs stars !
Voici en résumé ce que nous vous préparons pour le prochain festival Des Calanques et des Bulles, les 16 et 17 avril à l’espace Bargemon de Marseille !

Trois interventions que nous espérons interactives et captivantes, et que nous vous teasons dans les chroniques de cet épisode.

On espère vous voir nombreux !

[7:47] Les Prémisses du Turbomédia

Avant le turbomédia il y a eu plein d’expériences sur CD-Rom, un web archaïque, et sur DVD.
One Eye Pied nous saoule avec plein de termes techniques pour nous rappeler que ça fait un moment qu’on essaye d’enrichir la BD (à défaut des auteurs).

[23:59] Pourquoi foutre des animaux à la place des humains ?

Nan mais sérieux, pourquoi Blacksad c’est un chat ? Et que viennent faire au milieu des humains de De Cape et de Crocs un loup et une renard ?
Thisaak vous résume la conférence que l’on tiendra au festival des Calanques et des Bulles.

[37:33] Comment préparer l’Interview d’un gars qu’on connait pas (ou peu) ?

On a beau lire beaucoup de BD, on ne peut pas tout connaitre. Et parfois on se retrouve à interviewer un auteur dont on a à peine feuilleté les BDs.
Tio vous révèle les coulisses de nos interviews !

[55:48] Previously by Dr Thisaac

On assume vraiment de moins en moins les propos du Docteur. Alors on a mis sa rubrique à la fin, comme ça vous n’êtes pas obligé de l’écouter. Voilà, punis, au coin !

Générique et jingles : Disconnected (The Vaporellas)

2 réflexions au sujet de « SP 07 : Du Zoomorphisme des Stars du Turbomédia »

  1. C’est super chouette que quelque chose d’intéressant sur la BD, et de cette ampleur, se passe enfin à Marseille ! Et c’est super dommage que ce soit en même temps que la Paris Comics Expo, pour laquelle je me suis déjà engagée… Surtout qu’avec tout ce teasing, je regrette d’autant plus. Est-ce que les conférences seront enregistrées (audio ou vidéo) ? Ou est-ce qu’il y aura des comptes rendus ?

    En tous cas, c’est très intéressant de connaître un peu l’envers du décor et la façon dont vous préparez les interviews, ce qui n’est pas de tout repos, de toute évidence, surtout quand ça débouche sur des couacs. Au moins, ça vous donne l’occasion d’en rire quand vous en parlez maintenant (à moins que ce soit le vin ? Mmh).

    Pour revenir sur la Divine Comédie, je m’aventurerai jamais à la mettre au même niveau que Fifty Shades of Sh*it (dont la qualité n’est pas du tout représentative des fanfictions en général, fort heureusement), mais l’idée (très) générale est là…

    Bon, cher Dr Thisaac, rien ne va plus. Je veux bien que le sarcasme soit moins évident à remarquer avec seulement du texte, mais tout de même, il me semblait que le ton de mon précédent commentaire ressortait bien. Peut-être pas. Enfin, heureusement, je suis pas susceptible, mais de là à extrapoler sur de quelconques fétiches sado-masochistes, tout ça sent le transfert de ta part, cher Docteur…
    Et quelle facilité de critiquer à distance de cette manière ! Ce serait avec plaisir que j’accepterai un droit de réponse, ou un combat à mort au sabre laser, au choix.

    Bon courage à vous tous (oui, même le Dr Thisaac, je suis pas (trop) rancunière) pour Des Callanques et des Bulles, l’espace Bargemon est assez chouette (je l’avais visité pour l’expo Star Wars en fin d’année dernière) et amusez-vous bien !

Laissez un commentaire !