SP 06 : De l’Adaptation du Reboot de la Polémique

Au bout de six épisodes, nous avons sans doute atteint notre vitesse de croisière. Nous renouvelons donc une formule qui semble vous plaire : des sujets tendus, et des intervenants impertinents pour en parler

[2:22] Previously by Dr Thisaac

Plus il vous insulte, plus vous commentez. Le Dr Thisaac est content. Continuez.
(Le reste de la rédaction n’assume pas ses propos)

[15:33] Le Festival du Pire

Merton vous manquait ? Heureusement, la 42ème édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême l’a réveillé de sa stase. Et il n’aime pas être réveillé le Merton.

[52:57] Adaptations

Pourquoi mettre des images sur un roman ? Est-ce vraiment utile d’adapter Le rouge et le noir en manga ? Tio se replonge dans ses années lycée et tente de trouver une réponse.

[70:51] Ctrl-Alt-Suppr

Les reboot sont à la mode. Ne dit on pas que c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleurs soupes ? Le problème, c’est qu’au bout d’un moment on en marre de la soupe.

One Eye Pied nous révèle les différentes façons de relancer une série, en se basant sur le reboot de Ghost.

Générique et jingles : Disconnected (The Vaporellas)

5 réflexions sur « SP 06 : De l’Adaptation du Reboot de la Polémique »

      1. Tu sais pas lire Pié ! Ils disent bien que c’est pour continuer à protéger l’oeuvre. PROTEGER ok ?
        Si tout le monde se fait à faire du Tintin tu imagines l’apocalypse qui en résulterait ?

  1. Avant tout, je tiens à remercier le Dr. Thisaac pour ses précieux conseils, je note particulièrement celui de la redirection sauvage… 😉
    J’aime bien les adaptations mais je pense qu’il faut qu’elles soient pensées comme de réelles BD et pas seulement une manière de rendre un roman accessible à un autre public, sans y réfléchir plus que ça. Certes, ça enlève en plus la possibilité de mettre ses propres représentations sur les personnages et de créer l’image qu’on peut avoir d’eux… En revanche, je pense pas que le monstre de Frankenstein soit concerné par ça, il me semble assez difficile de trouver quelqu’un en occident qui a jamais vu un costume, un film, une illustration du monstre… donc même sans l’adaptation BD, je pense que notre vision du monstre de Frankenstein est déjà très orientée.

    Pour les reboot, ça existe effectivement depuis super longtemps (La Divice Comédie de Dante et Le Paradis Perdu de Milton sont clairement des réécritures -et des fanfictions en fait- de la Bible) et ça peut être intéressant de donner un nouveau point de vue ou une nouvelle orientation à une histoire / une BD tant que c’est un peu réfléchi et pas fait n’importe comment… Bon, ce qui vaut pour tous les bouquins en fait, même quand c’est pas un reboot mais bref.

    Merci à l’équipe pour cet épisode ! 🙂

Laissez un commentaire !