OEC Spécial : Des Calanques et des Bulles 2015

Des Calanques et des bulles, c’est long comme nom de festival, alors on a abrégé en Calanqulles.
C’est plus court et ça sonne comme le nom d’un petit insecte endémique de la région.

L’édition 2015 fut un festival fort en émotion, qui commença par des bas, et finit très très haut.

Petit compte-rendu sans langue de bois avec Émilie, JoLamouche, Bathroom Quest, Laurie, Domas, Mariko, Avril, Guillaume, Antoine, Sébastien, Lolo, et François !

Lire

Au programme :

[0:00] Introduction : Ouais ! On est content d’être là pour la 4ème année consécutive !


jeveuxvivre_entete2[2:14] Emilie
Emilie est une ancienne de Kedge, l’école de commerce qui accueille le festival, et elle a décidé de devenir auteure de BD.

Tiens, donc, comme Mélanie, le personnage de son blog. Coïncidence ?


fido_01[7:30] JoLamouche
C’est avec une volonté marquée de suivre les grands auteurs animaliers, tel Barks et Trondheim, que JoLamouche se lance dans la BD.

C’est à découvrir avec Fido, Requiem pour un Esquimau, son dernier ouvrage.


[13:04] Interlude : On n’est pas super content, alors on se plaint.


glory_owl_01[16:20] Bathroom Quest
Membre du collectif odieux qui commet Glory Owl, Bathroom Quest se cache derrière une voix d’ange.

Ne lui faites pas confiance, il est le MAAAAL.


A_Lombre_Des_Bulles_Logo[23:21] Laurie, d’À l’Ombre des Bulles
Malgré le désistement de deux de leurs invités, l’association À l’Ombre des Bulles garde le sourire.

C’est qu’en communiquant tout le week-end avec un mélange de français, d’anglais, d’espagnol, et de turque, il y a de quoi rire !


[27:52] Interlude : Le point Domas (NEW)


redeye[28:19] Mariko et Avril
Si Avril squatte le stand de Mariko, c’est parce que Mariko squatte le canapé d’Avril.

Mais elles nous parlent aussi de BD et d’illustrations, parce que bon, le reste, c’est pas nos affaires !


bederie[34:04] Guillaume, de La Bédérie
Notre dealer habituel a récupéré la boutique du festival.

Pourquoi ? Comment ? A qui profite le crime ? Quand est-ce que je veux retrouver le temps de me ruiner là bas ?

Toutes les réponses sont dans cette interview. Ou presque.


[39:22] Interlude : On va mieux, parce qu’on a passé une très bonne soirée et animé une conférence sympa. Alors on râle un peu moins.


team_hiresir[41:28] Lolo, Antoine et Sébastien, Cosplayers
Des super-héros en chair et en os, c’est la plus belles illustrations qu’on ai pu rêver pour notre conférence sur les super-héros. La team Hirésir a accepté de répondre à nos questions.

Ouch, c’est cher le cosplay.


DCDB_logo_2015[45:59] François, le big boss du festival
Cet année, c’est François qui coordonnait les équipes d’étudiant qui couraient sur tous le festival, mais il a passé aussi pas mal de temps à écouter des annonces SNCF.

Dur d’être le chef.


[57:40] Conclusion : Un festival en demi-teinte, avec pas mal de cafouillage au démarrage. Mais l’équipe s’est rattrapée par la suite, même si certaine défaillance de l’organisation était bien trop antérieure pour être corrigée.

Heureusement, tout semble avoir été transparent pour le public, et c’est l’essentiel.

L’équipe de l’année prochaine a du pain sur la planche !


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo)

5 réflexions au sujet de « OEC Spécial : Des Calanques et des Bulles 2015 »

    1. C’est parce que malgré nos craintes et un début difficile, ça a finalement été un bon festival 🙂

      Pour ce qui est du Japon, détrompes toi ! Nous sommes très connu dans les cercles bédéphiles. D’ailleurs, de plus en plus de japonais disent « One Eye Club » pour désigner la BD européenne, de la même façon que nous disons « Manga » pour la BD japonaise.

Laissez un commentaire !