OEC HS#7 : Fabrice Sapolsky, Comic sans S

Logo du One Eye Club

Fabrice Sapolsky est un homme très occupé : gérer la publication de nombreux magazines, écrire des BD, et créer les éditions Atlantic BD, cela demande un gros investissement. Et encore, il n’est plus rédacteur en chef de Comic Box depuis peu. Alors quand Fabrice accepte l’invitation du festival Bulles en Seyne, j’abandonne Skype pour lui voler sa mâtiné en live.

En attendant le 26 août et la première vague Atlantic BD écoutons Fabrice parler de ses « projets d’homme à Mac » (les fans de comic me pardonneront ce jeu de mot).

Lire

  • Fabrice Sapolsky, sa vie, son œuvre :
    • Prélude : une maîtrise d’histoire contemporaine, un stage aux éditions Bréal, être trop vieux et trop diplômé…
    • Créer Comic Box : le lancement, la différence avec Wizard, les 3 ages de Comic Box, Xavier Fournier et Lise Benkemoun, les changements de formats, un des premiers mooks (mais sans le savoir), les bonus dont le carnet Fathom, les couvertures originales,…
    • Full FX : se reconvertir pendant « la crise », Spirit of the PAO, Mad Movie HS, Comic Box chez Panini, Full FX Studio, les magazines jeunesses,…
    • Écrire : la BD jeunesse, Spider-Man Noir, David Hine, Carmine Giandomenico, Richard Starking l’entremetteur, être co-scénariste, la gamme Marvel Noir, les révélations de Comic Vine,…
    • Éditer : quitter Comic Box, Moïse Kissous, créer Atlantic BD, Jungle, Steinkis, une communication de proximité, construire son catalogue avec ses créations, une dimension internationale, de la BD pas du comic, Time Bomb, Morning Glory Académie, Black Box, le format, le prix, des bonus, Rest, Mystery Society, Superman VS Mohammad Ali,…
  • Une intégrale (80:26)
    • Iron Fist des débuts jusqu’à maintenant.
    • Et on parle aussi de : Dark Knight, Tellos, Conan,
  • Les BD qui aurait du marcher, et celles qui sont surévaluées (84:04)
    • Ball and Chain par Scott Lobdell et Ale Garza
    • 300 par Frank Miller
    • Sans oublier : Iron FIst, Dark Knight Strike Back, Daredevil, Electra Assassin,…
  • Une BD à rééditer, à traduire (86:33)
    • Crimson par Humberto Ramos
    • Plus : Battle Chaser, Danger Girl, Steampunk, Chris Bachalo
  • Les artistes préférés (89:24)
    • Peter Parker Spiderman #75 par John Romita Jr
    • Plus : Ed McGuiness, Chris Bachalo, les spiderman de Strazinsky, les Iron-Man avec Bob Layton
  • Les scénariste préférés (93:18)
    • Criminal par Ed Brubacker & Sean Philips
    • Plus : Les Captain America de Brubacker, Brian Bendis avant et après, un certain Mark Millar, Warren Ellis quand il ne s’auto-caricature pas.
  • Une BD qui mériterait un autre artiste (96:43)
    • V pour Vendetta par Alan Moore & David Lloyd
    • Plus :Sandman, Duncan Rouleau, Mark Brooks
  • Un scénariste avec qui tu aimerais travailler (100:20)
    • Geoff Johns, Brad Meltzer, Daniel Way, Frank Cho
    • Plus : Le travail d’équipe
  • Dernières découvertes, déceptions, et plaisirs honteux (104:07)
    • Marvel et l’importance des éditeurs
    • Street Fighter 2 par Udon
  • Online, BD non américaine (108:09)
    • Izneo, la BD sur écran
    • Les BD asiatiques
  • Nos Questions à la Con (113:11)
  • Conclusion (118:55)
    • Fabrice est très disponible sur le jolie site d’Atlantic BD, qui permet une forte interaction avec les lecteurs.

Générique et jingles : Spanish Samba par Oursvince (Licence Creative Commons)

Vous avez raté l’anniversaire de Fabrice ? Vous avez l’impression que j’ai eu la flemme de faire tous les liens ? Vous ne dites plus « comics » mais « comic » ? Dites-le sur le blog, sur I-Tunes, ou sur Facebook !

5 réflexions au sujet de « OEC HS#7 : Fabrice Sapolsky, Comic sans S »

  1. Comme d’habitude les HS sont passionnant et complète bien les émissions plus classiques.
    Les catégories de bd sont bien choisis car elles imposent à l’interviewer de faire des choix souvent cornéliens.
    Fabrice semble être quelqu’un d’abordable et de très sympa. En tout cas il a une culture des comics assez immenses.
    Je vais suivre avec attention les parutions d’Atlantic BD car ça m’a bien donné envie de voir ça.

  2. Merci à vous pour vos commentaires !

    Effectivement Fabrice est très abordable, pour peut que l’on trouve un créneau dans son emploi du temps de malade 😉
    Et sa culture des comics est tout simplement sidérante. Je pensais m’y connaître un peu, mais je sait maintenant que je ne sait rien 🙂

    Et pour l’effet de foule, je demanderai au public de Bulles-en-Seyne s’il peut venir mettre l’ambiance pour nos prochains enregistrements 😉

Laissez un commentaire !