OEC 53 : Les Pieds dans le Cul

Pour ce 53ème épisode on change (encore) notre mise en page ! Déjà, me direz-vous, mais pourquoi ? Parce que mettre plein de liens c’est génial, mais très chronophage. On reviens donc à l’essentiel, avec un programmes plus précis, même s’il y aura moins d’infos complémentaires. Bonne écoute !

Lire

Les NEWS de MERTON

[2:30] Brèves


EXPRESS

[22:52] 6 albums kiosques !

  • Batman Universe – Batman Showcase n°1
  • Ultimate Spider-man n°11-12
  • Ultimate Avengers n°12
  • Ultimate Avengers HS n°4 – Ultimate X

Dans les BACS

[39:27] L’Homme qui n’Existait Pas
Scénario, Dessin, Couleur : Cyril Bonin
Genre : Fantastique / introspectif
Les mots de Tio : Philosophique – Bien
Les mots de Pié! : Interrogateur – Doux


[46:49] Élysez-moi !!!
Scénario,Dessin, Couleur : Tyef
Genre : Comique / Politique
Les mots de Tio : Pitoyable – Caricatural
Les mots de Pié! : D’actualité – Classique


[51:50] Ling-Ling – 1 – Le Bureau des Rumeurs
Scénario : Bertrand Escaich / Dessin : Marc N’Guessan / Couleur : Maëla Cosson
Genre : Aventure / Comique
Les mots de Tio : Excellent – Semi-réaliste
Les mots de Pié! : Léger – Expressif


SPLASH PAGE

[59:13] Soit dit en passant – journal d’un étudiant
Scénario, Dessin, Couleur : Vincent Caut
Genre : Chronique / Lycée
Les mots de Tio : Étudiant – ?
Les mots de Pié! : Souvenir – Simple
[BONUS :] Vincent Caut en interview !


ONLINE

[73:18] Clem Kle


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / file0256_edit (Pooleside) / backstraight (Heigh-hoo) / SPLASH (Petenice) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew)


2 réflexions sur « OEC 53 : Les Pieds dans le Cul »

  1. Merci!
    Hé bien! Une petite refonte graphique pour ce printemps! Sympa le résumé de vos mots.

    J’ai connu les comics grâce effectivement aux films, et je reste surtout sur les publications connues comme V pour vendetta, les Watchmen. C’est avec un « pié » dedans que je découvre petit à petit de l’action et des polars excellents. Aujourd’hui je penche plus vers le comics que le franco-belge.

    Je pense qu’il faudrait une génération de plus pour la bd numérique, une génération né sous ce format, car nous sommes pas encore habitués, même si nous lisons de plus en plus les actualités sur tablette. Qui elles mêmes sont plutôt des condensés d’articles de journaux/magazines. Mis à part ça, je ne sais pas du tout si cela marchera ou pas.

    En parlant de Batman, je viens de commandé les deux Sombre reflet. Je commence Batman (même si ce n’est pas le vrai batman), ce n’est sûrement pas le bon moyen de débuter avec ce héros, mais cela m’a bien attiré.

    Je me lance dans les mangas également avec les deux tomes de Front mission… mes deux premiers mangas. Clap Clap

    1. Merci à toi !
      Pour la refonte, j’espère que la disparition de tous les liens que je mettais ne va pas trop manqué. J’ai préféré me focaliser sur notre contenu, pas forcément plus intéressant, mais plus facile à reprendre 😉

      Concernant les comics et les mangas, c’est vrai que c’est difficile de savoir par quoi commencer. Je pense que cela tiens aussi beaucoup au fait que pour le grand-public ils sont souvent associés à des genres (respectivement super-héros et shonen) ce qui limite beaucoup la perception de la diversité de ses productions étrangères.

      Pour la BD numérique je suis assez d’accord, mais je trouve dommage de sacrifier notre génération sous prétexte de protéger un ancien modèle économique. Un ancien modèle qui ne va surement pas disparaître, tout comme le mp3 n’a pas tué le disque, ni la télé anéantis le cinéma, mais qui va devoir évoluer et s’accommoder d’autre mode de diffusion, qui créeront eux même leurs propres codes, leurs propres écritures.
      On en voit déjà les prémices grâce aux nombreuses expériences éditoriales lancées par les auteurs, mais je pense que c’est aux éditeurs de prendre le risque de lancer des modèles économiques qui leur coûteront d’abord des sous, en attendant que le public soit prêt. Peu d’éditeurs ont les reins assez solides pour se le permettre, mais sans cela la porte est ouverte aux géants du numérique, Apple, Amazon et Google en tête.

Laissez un commentaire !