OEC #30 : En Deux Mots

Logo du One Eye Club

Encore une expérience dans notre podcast : ça s’appelle « en deux mots », et si ça ne vous déplait pas, on recommencera :).

En plus les 14 heureux gagnants de notre concours ont été choisis. Dites merci à Izneo !

Lire

Les liens de la quinzaine :

Générique et jingles : Spanish Samba par Oursvince (Licence Creative Commons)

Vous êtes jaloux de notre prix spécial ? Vous pensez que 2 mots ce n’est pas assez ? Vous voulez des photos de mes chats ? Dites-le sur le blog, sur I-Tunes, ou sur Facebook !

  • Hors-Sujet (39:32) :
    • Epic Mickey un jeu Wii de Warren Spector

11 réflexions au sujet de « OEC #30 : En Deux Mots »

  1. Merci Iznéo 🙂 Merci le One Eyed Club et BDgest 😉

    Sinon je suis presque entièrement en accord avec votre chronique sur Polina que j’ai lu dernièrement 🙂
    Pour votre débat sur la danse ou une autre discipline, je pense que la natation aurait pu être adaptée, du fait qu’il y a un rapport au corps surement 😉
    Et sinon personnellement je pense que c’est une des BD de l’année 😉 Scénario, dessins tout est parfait!
    Vous avez le lien du reportage sur la réalisation de Polina ?

    bon dimanche!

    1. Il me semble que le rapport au corps est secondaire : c’est parce que Vivès a choisi la danse qu’il utilise cet élément technique. Car pour moi il s’agit bien là de la mise en avant de la composante technique de l’apprentissage.
      Selon moi le choix de la danse est plus un esthétique que narratif. Cela convient très bien à l’histoire, et permet de la nourrir graphiquement, mais la relation au maitre, qui est le cœur de ce récit, est présente dans n’importe quelle discipline.

      Sinon, le lien vers la vidéo est présent dans les liens de la quinzaine, en fin d’article, comme d’habitude 😉

      1. Je suis d’accord pour la mise en avant de l’apprentissage et de la relation au professeur qui est bien le coeur du récit, mais je pense que la danse ou une autre pratique artistique comme un art martial, ou la natation, où la dimension artistique et l’expression du corps, des sentiments est présent permet de faire passer tous ces sentiments justement! 🙂 Mais après ce n’est que mon impression 🙂 il faudrait demander à l’auteur ce qu’il en pense!
        Mais après peut être que ces élements peuvent se retrouver dans toutes les disciplines, mais comme je ne les connais pas bien je ne les vois pas!
        Tu pensais à d’autres discipline en particulier ? ou toutes toutes ?? 🙂

        1. Je pensai à TOUTES les disciplines, que ce soit le dessin, le macramé, ou la cuisine, à partir du moment ou cette activité demande de l’investissement pour être maîtrisée.

          Mais il est vrai que si le sujet avait été le macramé, cela aurait demander un travail de mise en scène énorme pour faire ressentir l’émotion de cet art. Avec la danse, c’est quand même plus facile (même si mettre la danse en dessin demande aussi du talent).

  2. Héhé… j’aime bien la chronique sur Michaël Guérin, sachant ceci dit que le livre paraîtra non pas chez Warum mais chez les éditions lapin, les éditions qu’elles sont bien.

  3. Salut les gars,

    C’est super sympa de parler de mon nouveau webcomic mais par contre, je ne sais absolument pas où vous êtes allés chercher que le recueil sortira chez Warum. La BD est en prépublication sur Lapin.org et sortira par conséquent aux éditions Lapin pour la version papier.

    Néanmoins, merci pour votre petit mot !

    Marc

    1. Aaaaah ! Ça m’apprendra à vérifier les sources de ma mémoire défaillante.

      J’ai super honte de moi. Surtout que ce n’est pas la première fois que je vais ce genre d’erreur.

      En pénitence, je vais allez lire plein de BD sur lapin.org, et j’en parlerai dans un mois. Oh non !! Pas XKCD & SMBC en VF ! Ah, mais y a OGLAF aussi.
      Hum, je crois que je vais doubler ma pénitence. 🙂

    1. Je finis le montage en retard du HS 4, et je m’occupe de mettre ça en ligne.
      Et soit patient pour tes cadeaux : ils faut qu’on trouve le temps de les faire 😉

Laissez un commentaire !