OEC 111 : Source de Tatonnement

Quand une Dream Team d’auteurs de BD illustrent les histoires étranges mais vraies de Patrick Baud, ça donne l’excellent Axolot.

Mais aussi : de sombres terreurs, un borgne hippophobe, un espion dandy, des flèches, des débiles avec des flingues, des agents du bouclier…

Lire

Le One Eye Club est aussi sur podCloud !

ONLINE

deep_dark_fears_02[2:23] De la terreur et un outil :


Chroniques

maudit_victor[4:51] Maudit Victor
Scénario – Dessin – Couleur :  Benoit Preteseille
Genre : Horreur Victorienne
Dans quel étagère ?

  • One Eye Pied : Avec les trucs bizarres

Silas_corey_03[8:49] Silas Corey n°3 – Le Testament Zarkoff
Scénario :  Fabien Nury / Dessin : Pierre Alary / Couleur : Bruno Garcia
Genre : Espionnage Historique
Dans quel étagère ?

  • Tio : L’étagère des livres que tu prêtes
  • One Eye Pied : A portée de main, à coté des grands classique de l’aventure
  • Thizaak : A coté des James Bond

le_sens[20:07] Le Sens
Scénario – Dessin :  Marc-Antoine Mathieu
Genre : Expérience Absurde
Dans quel étagère ?

  • Tio : Avec les trucs expérimentaux inclassables
  • One Eye Pied : Avec l’OUBAPO

blue_estate_04[31:16] Blue Estate n°4
Scénario :  Kosta Yanev / Dessin : Viktor Kalvachev
Genre : Série Z Assumée
Dans quel étagère ?

  • Tio : Celle de la BD américaine
  • One Eye Pied : Avec l’action décérébrante

SPLASH PAGE

axolot_01[40:31] Axolot
Histoires recueillies par :  Patrick Baud / BDs réalisées par : Marion Montaigne, Boulet, Guillaume Long, Libon, Capucine & Sibylline, Tony Sandoval, Adrien Menielle, Erwann Surcouf, Nancy Pena, Geoffroy Monde, Yannick Lejeune, et Camille Moog
Genre : Encyclopédie de l’étrange
Dans quel étagère ?

  • Tio : A coté de l’Universalis
  • One Eye Pied : Sur l’autel dédié à la gloire de Patrick Baud
  • Thizaak : Avec des livres

lhomme_qui_sauva_le_monde[Bonus :] Un épisode inédit (et non officiel) d’Axolot ! (Basé sur des faits réels, on vous jure.)
Et aussi :


EXPRESS

[54:08] Un petit périodique pour la route !

La Revue Dessinée n°6
La Revue Dessinée n°6

Hors Sujet

Agents-of-Shield-S1[59:02] Marvel’s Agent…
… of S.H.I.E.L.D.  et Carter.
Deux séries intégrées à l’univers des films Marvel, qui ont convaincues Tio.


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo)

4 réflexions au sujet de « OEC 111 : Source de Tatonnement »

  1. Bonjour. Je suis GiBa, auditeur de TOUS les OEC depuis le n°1 (hé ouais).
    J’ai une question toute simple : Mais qui a eu cette idée absolument stupide d’inventer une balise « Spoiler » sonore où, pour savoir si c’est terminé, il FAUT L’ECOUTER ?!!! (question purement rhétorique, hein, puisque de toutes façons, je tiens l’équipe entière pour responsable de cette abomination)

    Voici deux moments vécus personnellement :
    – A l’instant où vous prévenez du spoiler (sur un album qui avait déjà éveillé mon attention et dont votre chronique avait encore augmenté mon intérêt), je fais avance rapide sur mon lecteur pour tomber pile poil sur le « Tic tac… que c’était juste un rêve… tic tac ». Bon, album gâché, je passe mon chemin.
    – En train d’écouter votre podcast en conduisant ma voiture (comme la majorité du temps), les yeux rivés sur la route, je ne peux pas appuyer sur l’avance rapide et me retrouve donc forcé d’écouter vos spoilers agrémentés du tic-tac fatidique.

    Alors voilà, c’est la mort dans l’âme que je vous pose cet ultimatum : si vous ne cessez pas immédiatement cette pratique je me verrais contraint d’arrêter d’écouter le One Eye Club pour éviter de me faire spoiler les albums qui m’intéressent.
    Et si vous pouviez aussi vous flageller avec des orties fraîches pour expier les quelques BD que vous m’avez déjà gâchés, ça me ferait bien plaisir (enfin, plaisir purement intellectuel, hein, ne venez pas m’accuser de cochoncetés).

    Non mais sans déc’… Il n’y a pas que moi que ça gêne, quand même… ?

    1. Zut. Je pensais que l’idée était bonne.
      Et le seul écho que j’en avais eu était positif.

      Ta colère est légitime, je déteste les spoilers, et je m’imagine tout à fait à ta place.

      D’un autre coté, il nous est parfois difficile d’étayer notre critique sans parler des événements de la BD. Et je sais qu’il nous était déjà arrivé de spoiler involontairement, malgré nos efforts.
      Parfois ce n’est pas très grave (« L’ile aux femmes » ne perd aucun intérêt, même si l’on connait le dénouement), mais ça peut effectivement mériter des tortures graves (Ce que l’on dit sur « Last Man n°6 » peut gâcher l’album).
      Je pensais avoir trouver une solution pour nous permettre de pousser la discussion plus loin sans embêter personne. J’ai eu tord.

      Par contre, je suis preneur de toute idée qui nous permettrait d’approfondir certaines de nos critiques sans la contrainte alambiquée du slalom entre les révélations involontaires. Si par exemple on passait nos instants spoiler en fin d’émission, après le générique, ça te conviendrai ?

  2. Bruno Garcia vous le connaissez sûrement pour son nom d’auteur puisqu’il s’agit de Nob (Mamette).
    Il signe Bruno Garcia quand il colorise.

    Cet Axolot me tente bien et d’autant plus si on regarde l’excellent casting d’auteurs. J’aime beaucoup Tony Sandoval et Nancy Pena, je suis curieux de lire ce titre.

    Pour rentrer dans le débat du spoiler, personnellement ça ne m’a jamais choqué, si je veux pas entendre je zappe carrément la chronique d’un album moi. Mais je peux comprendre Giba, à chacun son rythme de lecture et sa façon d’écouter les podcast (pas toujours derrière un ordi donc).

    Bon, on dirait que j’ai rattrapé mon retard 🙂

Laissez un commentaire !