OEC 98 : C’est pas du Cinéma

OEC98_logoEntre « Succombe qui Doit » et sa participation à « la Revue Dessinée », Rica nous a époustouflé par son style changeant et maîtrisé. Alors on lui a posé des questions. Et en plus Nemo parle avec ferveur de Ken Akamatsu. Et on parle d’autres BD aussi. Ça en fait des choses.

Bonne écoute !

Lire

Express

[2:57] Notre retard en kiosque, et une réédition :

La revue dessinée n°3
The Walking Dead n°19
Voyage en Inde

Chroniques

[9:54] Sherlock Fox n°1 – Le chasseur 
Scénario : Jean-David Morvan/ Dessin – Couleur : Du Yu
Genre : Polar / anticipation
C’est pour qui ?

  • Pour les enquêteurs pervers
  • Pour les adeptes d’univers en décalage

[16:29] Péchés Mignons n°1 & 2 
Scénario : Arthur de Pins, et divers / Dessin – Couleur : Arthur de Pins
Genre : Humour / sexy
C’est pour qui ?

  • Pour ceux qui veulent rigoler avec le cul

[20:49] Rolqwir n°2 – Le plus grand des héros 
Scénario : Florence Torta, Philippe Cardona / Dessin : Philippe Cardona / Couleur : Florence Torta
Genre : Humour / débile
C’est pour qui ?

  • Pour les trentenaires régressifs

[25:57] Les énigmes de Léa
Scénario : Philippe Larbier / Dessin : Thierry Nouveau / Couleur : Laurence Croix
Genre : Énigmes / jeunesse
C’est pour qui ?

  • Pour les jeunes filles fan de Mickey énigmes
  • Pour ceux qui aiment les nouveaux jouets kinder

SPLASH PAGE

[32:14] Succombe qui doit 
Scénario : Antoine Ozanam / Dessin – Couleur : Rica
Genre : Polar / Trash
C’est pour qui ?

  • Pour ceux qui ont le cœur accroché
  • Les sceptiques du polar à la française


[Bonus :] Rica nous corrige en interview, et il a raison !
Et aussi :


CARTE Blanche à NEMO

[54:50] Ken Akamatsu

Nemo est de retour et il nous parle comme personne d’un auteur otaku ! (Vous avez vu le jeu de mot latiniste ?)

Vous voulez plus de Nemo ? Allez écouter les podcasts Ça va trancher et Erikadi !


ONLINE

projet_crocodiles[75:04] Projet Crocodiles
Thomas Mathieu récolte les témoignages de femmes harcelées et, quand on est un mec, on se rend compte qu’il y a beaucoup de con, et que parfois le con c’est nous.


Hors Sujet

the-booth-at-the-end[79:01] The Booth at the End
Une excellente série de Christopher Kubasik avec le magistral Xander Berkeley, qu’on ne peut malheureusement plus voir légalement en France, alors qu’elle est sortie en 2010… (Ce qui ne veut donc pas dire qu’on ne peut pas la voir en France.)


Générique et jingles : Spanish Samba (Oursvince) / Traditional Eastern instrument Kaval (Tomlija) / file0256_edit (Pooleside) / SPLASH (Petenice) / Hok (JohnLaVine333) / Bamboo (Gmni) / Bangkok Frog (WIM) / End Game – Fail (David Bain) / Dialup (Jlew) / backstraight (Heigh-hoo)


6 réflexions au sujet de « OEC 98 : C’est pas du Cinéma »

  1. Hola les bulleux! Ça f’sait un moment que j’avais pas commenté ^^

    C’est marrant je n’ai pas du tout eu l’œil aussi aiguisé que vous sur Sherlock Fox, que j’ai trouvé très beau. Je n’ai pas repéré les zoom/dézoom.
    Du coup ça ne m’a pas gâché le plaisir de lecture, je vais relire ça avec un regard plus critique 🙂

    J’avais pas non plus repéré cette série de Florence Torta et Philippe Cardona. Leur dessin « SD » me plait beaucoup, je vais me procurer ça
    (et paf, OEC recommence à grever mon budget …)

    Quand à Succombe qui doit, je ne l’ai pas vu chez mes dealers, la couv’ m’aurait forcément accroché le regard.
    Il doit pas être super bien distribué (ça explique peut-être qu’il vende peu ce pauvre Antoine, qui s’énerve un peu trop quand on lui trouve des points communs avec quoi que ce soit 🙂 )
    D’ailleurs le fait qu’il soit pas du tout « numérisé » me fait me poser des questions: il est obligé de transférer ses planches « à l’ancienne », par courrier? Est-ce que beaucoup d’auteurs fonctionnent encore comme ça? Sacré galère de nos jours…

    Keep up the good work!

    1. Je l’ai pas mal vu moi de mon côté, c’était visible sur les étals des libraires et Rica était présent à plusieurs festivals dans la région (Angoulême, Bordeaux…). Il y a aussi eu pas mal de concours de lancés il me semble sur BDGest ou Scéneario. J’avais l’impression que ça avait bien marché du coup.

  2. Très bonne carte blanche même si je préfère Katsura comme auteur « culotte » 🙂

    Sinon je trouve que vous êtes passé un peu vite sur le projet crocodile qui ne manque pourtant pas de choses à dire sur le fond et qui mérite un peu plus d’attention que le simple blog (mal) dessiné.

    A bientôt,
    Antoine.

    1. Merci. 🙂

      Katsura est un auteur bien différent voire même totalement opposé de Ken Akamatsu car ses principales oeuvres sont des contraintes là où on sent quand même que Akamatsu surkiffe ce qu’il fait. (J’en ai pas parlé mais le mec à la fin de Love Hina laisse un mot pour chacun… de ses personnages) . Akamatsu lui ne voulait pas dessiner de romance mais faire des trucs à la Zettman qui n’ont jamais marché avant qu’il ait le succès nécessaire pour que ça se vende suffisamment.

      1. Contrainte ou pas, Video Girl Aï, DNA² ou I »s sont d’excellents mangas. Je suis moins fan de Zetman (à part peut-être la version première, l’époque de Shadow Lady !

        J’ai entendu beaucoup de bien de Love Hina aussi, mais je sais pas si je serais aussi enthousiaste sur ce genre d’histoires maintenant, avec mon œil d’adulte.

  3. Ça a l’air d’être un bon gars Rica. J’aime bien son discours.
    Il a raison quand il cite Gilles Rochier, si vous avez pas lu TMLP c’est magnifique ! Antony Pastor tout le monde m’en dit le plus grand bien depuis quelques années déjà, il faudrait que je m’y mette, Castilla Drive peut-être ?

Laissez un commentaire !