Kdenlive et DVD sous Ubuntu Hardy

Si je suis un partisan du logiciel libre, il faut bien avouer que parfois l’offre de programme ne correspond pas à nos besoins. Et c’est particulièrement vrai dans le cas du montage vidéo : s’il existe de nombreux programmes, aucun ne peut s’enorgueillir de pouvoir remplacer une solution professionnelle.

Mais en tant que partisan du libre, il fallait que j’essaye quand même.

Après avoir renoncé à Cinelerra, très puissant mais à l’ergonomie laborieuse, mon choix se porte sur Kdenliv 0.6. On retrouve une timeline multipistes, quelques effets de bases, en bref le minimum vital pour un montage basic. Malheureusement, sous Ubuntu Hardy, les premiers soucis se font rapidement connaitre :

  1. On ne peut pas faire l’acquisition avec Kdenlive, car il y a un soucis avec dvgrab.
  2. Le cache vidéo se corrompt souvent : la vidéo qui est lue sur la timeline n’est pas la bonne.
  3. Ça plante ! La stabilité n’est vraiment pas top…
  4. L’outil de titrage est… hum… basique.
  5. Les paramètres par défaut de l’export DVD mpeg2 génèrent un fichier foireux, inutilisable dans un logiciel d’authoring.

Aaaargh, ça en fait des problèmes. Mais rien n’est impossible avec un peu de bonne volonté. Voici mes solutions :

  1. Pour l’acquisition Kino fait assez bien le boulot et va même détecter vos plans pour faire plusieurs fichiers. Il suffit d’enregistrer en avi DV2.  Par contre n’y pensez même pas pour faire votre montage car le multipiste n’est pas possible.
  2. Il suffit de changer la qualité de prévisualisation. Un clique droit sur la fenêtre de preview, choisissez basse moyenne ou haute qualité, et le cache se régénère. Par contre ça provoque souvent des plantages.
  3. Sauvez souvent, et soyez patient. Je n’ai malheureusement pas trouver d’autre option 🙁
  4. Faites vos titres avec un outil externe. Inkscape est très bien et propose un gabarit en 720*576.
  5. Exportez votre montage en avi DV2, puis faite l’encodage avec avidemux. Ce logiciel propose des options par défaut de bonne qualité.

Et voilà, vous pouvez enfin créer votre DVD avec DVDStyler, où tout autre outil d’authoring de votre choix.

Bilan : j’aurais gagné des heures en utilisant Premiere ou Final Cut, mais j’aurais soit payé plus cher soit été dans l’illégalité. Au final j’ai toutefois un DVD fonctionnel dont je suis assez content. Esperons que les prochaines moutures de Kdenlive fonctionneront mieux sur mon système !

Laissez un commentaire !